viernes, 7 de enero de 2011

Paris, Paris. Catherine Deneuve y Malcolm McLaren


I feel love, Paris Paris

Love to love, Paris Paris
Feelings so close to my heart

Barman dans le shaker, d'abord de l'élégance
Un trait de Sacré-Coeur et deux doight de Doisneau
Une Piaf, quelques moineaux et Joséphine Baker...

Mettez trois notes de jazz dans un quatier latin
Un menu sur l'ardoise un fond d'un bar-tabac
Et la résille d'un bas sur un genou qu on croise

Oh Baby, just take my frozen hands and hear me say
Don't let me turn to sand and blow away
Though this crowded desert called Paris

I feel love, Paris Paris
Love to love, Paris Paris
Feelings so close to my heart

Un zeste de Javanaise, un tour de
Moulin Rouge et deux de Notre-Dame
Nappé de macadam, décoré d'un chaland
D'Anvers ou d'Amsterdam un canal, Arletty

Oh Baby, just hold this lonely fan and hear him say
Don't let me turn to sand and blow away
Though this crowded desert called Paris
(Arletty)Sans doute la seule femme qui pouvait dire "Paname"

I feel love, Paris Paris
Love to love, Paris Paris
Feelings so close to my heart

Mettez trois notes de jazz dans un quatier latin
Un menu sur l'ardoise un fond d'un bar-tabac
Et la résille d'un bas sur un genou qu on croise

I feel love, Paris Paris
Love to love, Paris Paris
Feelings so close to my heart

Saupoudrez, pour finir, de poussière du métro
Mais n'en prenez pas trop, Paris perdrait son âme